Home / Le Candaulisme / Le candaulisme

Le candaulisme

Comme bien des pratiques sexuelles, le candaulisme a ses origines, ses codes, ses règles et ses usages. Pour ceux et celles qui n’en n’auraient jamais encore entendu parler, nous allons revenir ici sur cette pratique.

De son origine à ses formes actuelles, de la théorie à la pratique, nous verrons ce par quoi se caractérise le candaulisme.

Origine du candaulisme : La légende du roi Candaule

Pour comprendre les rites et les fantasmes de cette pratique, il faut d’abord connaître l’origine du mot.

Le terme candaulisme est un anthroponyme, c’est-à-dire qu’il provient du nom propre d’une personne. L’homme, qui inspira l’invention de ce mot, était un roi semi-légendaire de Lydie. Il portait le nom de Candaule.

Selon la légende écrite par Hérodote, cet homme, fier de la beauté de sa femme, demanda un jour à un de ses officiers, prénommé Gygès, d’observer la splendeur de sa reine. Malgré ses refus répétés, il accepta finalement de le faire. La reine prit cela pour une offense et réclama à Gygès la tête du roi, en vengeance. Ce dernier poignarda alors le roi dans son sommeil.

Voilà d’où est né le candaulisme.

Le candaulisme de nos jours : Entre voyeurisme et exhibitionnisme

De nos jours et dans sa forme première la plus rudimentaire, le candaulisme est devenu une pratique consistant à exposer sa compagne ou son compagnon à la vue d’autres hommes ou femmes. De ce fait, le voyeurisme et l’exhibitionniste entrent en jeu.

Dans certains cas, le voyeur ou la voyeuse, éprouve même du plaisir à laisser son âme-sœur se faire « baiser » devant ses yeux. Bien évidemment, l’autre partenaire est excitée par le fait de se savoir observer par son partenaire exclusif.

Et contrairement à l’échangisme, il n’y a pas réciprocité. C’est-à-dire que le mari ou la femme qui est excité(e) par le fait de voir sa femme ou son homme avoir des relations sexuelles avec d’autres personnes, ne participe à aucun rapport proprement dit sexuel.

Il faut alors différencier le candaulisme du cuckolding, dont le principe est similaire à l’exception près, que dans cette dernière pratique citée, l’humiliation du voyeur est scénarisée.

Si vous souhaitez découvrir le candaulisme, rendez-vous sur
Candaulisme.net pour vos rencontres libertines.